30/11/2011

Les MDPH - une organisation innovante dans le champ médico-social

Les MDPH - une organisation innovante dans le champ médico-social

Salon-de-Provence | Handicap : Salon ville pilote dans l'intégration des jeunes | La Provence

Salon-de-Provence | Handicap : Salon ville pilote dans l'intégration des jeunes | La Provence

Critique de Handicap au vent | Celluloïdz

Critique de Handicap au vent | Celluloïdz

"Jeunes et handicap" : un hors série gratuit de Respect Mag : Faire Face

"Jeunes et handicap" : un hors série gratuit de Respect Mag : Faire Face

Assurance vie "épargne handicap" : de quoi s'agit-il ? | Handicap Infos

Assurance vie "épargne handicap" : de quoi s'agit-il ? | Handicap Infos

ASPH: Le 3 décembre - Journée Internationale des Personnes Handicapées

ASPH: Le 3 décembre - Journée Internationale des Personnes Handicapées

Pour vous soigner… Maintenant faites du stop ! Un nouveau décret contre les personnes malades

CPDecretTransport-VF.pdf (Objet application/pdf)

Le retour à la culpabilisation des patients pour justifier des mesures comptables intolérables !

Communiqué de presse
Pantin, le 30 novembre 2011

Le retour à la culpabilisation des patients
pour justifier des mesures comptables intolérables !
Nous assistons depuis quelques semaines à un retour en force du discours de culpabilisation des personnes malades, justifié par la nécessité de "responsabiliser ces dangereux fraudeurs". Encore une fois, ce sont les plus vulnérables qui sont stigmatisés et présumés coupables, alors que la fraude financière en col blanc ne s’est jamais aussi bien portée.
Pour illustrer ce débat récurrent, rappelons simplement une récente déclaration d’un Ministre (justifiant un nouveau jour de carence pour tout arrêt maladie) "Si jamais, quand vous tombez malade, cela n'a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n'est pas très responsabilisant. Du coup, on a un peu l'impression que la sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans qu'il y ait un impact […] quand je suis malade, c'est pas grave parce que je suis indemnisé".
Tout d’abord, cela revient à considérer que les mesures antérieures (franchises médicales, taxation des mutuelles, déremboursements de médicaments, augmentations du forfait hospitalier, etc.) n’ont toujours pas "responsabilisé" ces malades jugés "dépensiers". Ainsi, non seulement ces mesures sont injustes, mais en plus elles se révèlent inutiles de la bouche même des représentants du gouvernement !
De plus, ce discours est révélateur d’une méconnaissance de la maladie, voire d’un mépris pour les personnes malades. Sans doute plus grave pour celles et ceux qui tiennent ce discours et prennent ces mesures inacceptables, ce discours est révélateur d’une totale méconnaissance des règles d’indemnisation des arrêts maladies.
Il semble évident que le gouvernement ignore (ou feint d’ignorer) les conséquences graves que la maladie peut avoir sur les revenus des familles. Le reste-à-charge des personnes malades augmente sans cesse, de plus en plus confrontés au chômage et à la discrimination à l’embauche, au maintien dans l’emploi, au niveau de l’accès au logement au travers des restrictions d’accès aux prêts, etc. Mais rassurez-vous donc Messieurs et Mesdames, nos maladies et vos mesures successives ces dernières années ont bel et bien un énorme impact sur nos revenus !
C’est "oublier" aussi que 3 jours de carence existent déjà dans le secteur privé et que les indemnisations journalières sont calculées à partir de 50% du salaire brut seulement, avec un plafond de salaire à 40,40 euros par jour. Cela a donc des conséquences énormes pour les plus précaires. Cette logique dédouane les médecins, seuls habilités à juger de l’état de santé des personnes malades et fait porter toute la responsabilité sur les patients. Sans oublier que de nombreuses entreprises, notamment la majorité des entreprises du CAC 40, ont mis en place la prise en charge du salaire dès le 1er jour de congé maladie pour des raisons… d’économies et d’amélioration des conditions de travail ! Les entreprises du secteur privé compensent les journées de carence en les prenant en charge directement : on s’étonne que le gouvernement fasse la démarche inverse pour la fonction publique… et donc en clair impose une période sans rémunération pour les fonctionnaires malades.
Ce discours nuit aux principes de solidarité et de cohésion sociale sur lesquels a été bâti notre Etat Providence. [im]Patients, Chroniques & Associés condamne fortement ce discours de culpabilisation des personnes malades !
Contact presse :
Antoine Henry (AIDES) : ahenry@aides.org ' 06 10 41 23 86
Clémence Tourneur (AFSEP) : clemence.tourneur@afsep.fr ' 05 34 55 77 06
Romain Bonfillon (FNAIR) : romain.bonfillon@fnair.asso.fr ' 09 54 10 95 69
Christiane Veiniere (AFD) : c.veiniere@afd.asso.fr ' 01 40 09 68 57
Marion Berthon-Elber (AFH): marion.berthon@afh.asso.fr ' 01 45 67 57 29
* [im]Patients, Chroniques & Associés est une coalition d’associations de personnes touchées par une maladie chronique. Notre objectif est de sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics aux difficultés quotidiennes rencontrées par les personnes malades (AFD-Association française des diabétiques, AFSEP-Association française des sclérosés en plaques, AFH-Association française des hémophiles, Amalyste, AIDES, FNAIR-Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux, Jeunes Solidarité Cancer, Keratos).
Vous trouverez des informations sur nos revendications sur www.chronicite.org et sur www.chroniques-associes.fr

Hervé Mariton (UMP) propose d'augmenter le temps de travail des fonctionnaires sans rémunération supplémentaire - Lagazette.fr

Hervé Mariton (UMP) propose d'augmenter le temps de travail des fonctionnaires sans rémunération supplémentaire - Lagazette.fr
bientôt on bossera tous gratis !

Se garer dans un fauteuil - 20minutes.fr

Se garer dans un fauteuil - 20minutes.fr
en fait les places réservées ont toujours été gratuites à Toulouse et au Printemps ils ont commencé à verbaliser0. C'est pour quoi les associations du CIAH 31 le collectif inter associatif auquel je participe est monté au créneau et a obtenu de la ville la gratuité car les parcmètre sont rarement accessibles

29/11/2011

VIH : en 2010, près de 6 300 personnes découvrent encore leur séropositivité | Le Quotidien du Medecin

VIH : en 2010, près de 6 300 personnes découvrent encore leur séropositivité | Le Quotidien du Medecin

Vente de tabac aux mineurs : trop de buralistes hors la loi | Le Quotidien du Medecin

Vente de tabac aux mineurs : trop de buralistes hors la loi | Le Quotidien du Medecin

Stupéfiants au volant : la loi en question | Le Quotidien du Medecin

Stupéfiants au volant : la loi en question | Le Quotidien du Medecin

Accès aux soins : la mairie de Paris lance le programme « Paris santé » | Le Quotidien du Medecin

Accès aux soins : la mairie de Paris lance le programme « Paris santé » | Le Quotidien du Medecin
bonne initiative

Tourisme et handicaps : déjà 10 ans et 5 000 sites labélisés - Handicap.fr

Tourisme et handicaps : déjà 10 ans et 5 000 sites labélisés - Handicap.fr

Univers'emploi : l'Europe coache les étudiants handicapés - Handicap.fr

Univers'emploi : l'Europe coache les étudiants handicapés - Handicap.fr

Témoignage d'une étudiante handicapée

Témoignage d'une étudiante handicapée

Emploi : « Le handicap n’est plus tabou » - Handirect

Emploi : « Le handicap n’est plus tabou » - Handirect

Label C􀂃􀃖’H􀂃􀃄􀂗􀂝􀃊 : quels changements pour les services à domicile ?

cp-handeo_011211.pdf (Objet application/pdf)

Conclusions du Conseil sur le soutien à la mise en oeuvre de la stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées

JUSD1128836C.pdf (Objet application/pdf)

Conclusions du Conseil sur le soutien à la mise en oeuvre de la stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées

LexUriServ.do (Objet application/pdf)

À l'abri de rien : Intro

À l'abri de rien : Intro

Vestiaires - La Série

Vestiaires - La Série

Accidents du travail : l'indemnisation intégrale des victimes encore repoussée - Viva le journal

Accidents du travail : l'indemnisation intégrale des victimes encore repoussée - Viva le journal

Le dopage, dans le sport mais aussi au bureau - le Plus

Le dopage, dans le sport mais aussi au bureau - le Plus

Comme disait Pinocchio, "stop à la langue de bois " Privé d un loisir !!!! - #_# Blog en direct live #_#_#_Acteur ou...

Comme disait Pinocchio, "stop à la langue de bois " Privé d un loisir !!!! - #_# Blog en direct live #_#_#_Acteur ou...

Fraude à la Sécu : les fichages dangereux et très ciblés de Claude Guéant - Viva le journal

Fraude à la Sécu : les fichages dangereux et très ciblés de Claude Guéant - Viva le journal

Eternit condamnée par la justice belge devra indemniser des victimes de l'amiante - Viva le journal

Eternit condamnée par la justice belge devra indemniser des victimes de l'amiante - Viva le journal

48 % des sondés pensent que les mesures de rigueur seront un frein à leur accès aux soins - Viva le journal

48 % des sondés pensent que les mesures de rigueur seront un frein à leur accès aux soins - Viva le journal

Viva - La santé au cœur de la présidentielle 2012

Viva - La santé au cœur de la présidentielle 2012

LA PÉTITION DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE CONTRE LA TAXATION DE LA SANTÉ

FMF -

Loi de finances rectificative : les dépenses d'AAH continuent de déraper - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

Loi de finances rectificative : les dépenses d'AAH continuent de déraper - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

La commission des finances de l'Assemblée nationale a examiné, le 23 novembre, le rapport de son rapporteur général, Gilles Carrez, sur le projet de loi de finances rectificative pour 2011 (PLFR), le quatrième de l'année. Le principal objet de ce texte, présenté au Conseil des ministres du 16 novembre (voir notre article ci-contre du 18 novembre 2011), est de mettre en œuvre les mesures fiscales du plan de redressement annoncées par le Premier ministre le 7 novembre. Comme tout PLFR, il comporte également un certain nombre d'ouvertures et d'annulations de crédits. Si le solde en est négatif (annulation nette de 0,2 milliard d'euros sur le périmètre du "zéro valeur"), ce résultat recouvre cependant des hausses significatives des dépenses sociales.
Ainsi, la mission "Solidarité, insertion et égalité des chances" bénéficie d'une ouverture de crédits de 152,8 millions d'euros en autorisations d'engagement (AE) et 155,8 millions d'euros en crédits de paiement (CP). Celle-ci concerne principalement - pour 137,4 millions d'euros en AE et en CP - le financement de l'allocation aux adultes handicapés (AAH). Encore ne s'agit-il que d'un solde après redéploiement au sein du programme, le total des besoins supplémentaires au titre de l'AAH s'élevant à 212,95 millions d'euros. Les sommes redéployées proviennent en l'occurrence d'annulations de crédits sur le programme "Lutte contre la pauvreté : revenu de solidarité active et expérimentations sociales". S'agissant de l'AAH, Gilles Carrez estime que "ce dérapage s'explique à la fois par une révision à la hausse du nombre total de bénéficiaires et du coût moyen par bénéficiaire, par rapport aux hypothèses retenues dans la loi de finances initiale, étant précisé que les modalités d'attribution et de revalorisation des aides n'ont pas été révisées depuis". A ce relèvement des crédits destinés à l'AAH s'ajoutent 12,8 millions d'euros (uniquement en CP) pour couvrir les restes à payer d'opérations d'investissement dans des établissements médicosociaux et 6,24 millions d'euros pour l'apurement des dettes de l'Etat à l'égard des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

AME, ATA et aide au logement

D'autres dépenses à caractère social font également l'objet d'ouvertures de crédits. C'est le cas en particulier de celles de la mission "Immigration, asile et intégration". Confrontée à la forte progression des demandes d'asile (voir notre article ci-contre du 25 novembre 2011), celle-ci bénéficie de 61 millions d'euros en AE et 52 millions en CP, au titre du financement de l'allocation temporaire d'attente (ATA). De même, une ouverture de crédits de 35 millions d'euros est prévue pour le financement de l'aide médicale d'Etat (AME). Ainsi que le relève le rapporteur général, "cette pratique d'ouvertures de crédits en fin d'année pour satisfaire les besoins de financement réels de ce dispositif est désormais traditionnelle : 94,2 millions d'euros ont été ouverts en loi de finances rectificative pour 2008, 378,5 millions d'euros en loi de finances rectificative de fin d'année pour 2009 et 98 millions d'euros en loi de finances rectificative de fin d'année pour 2010". La situation semble toutefois en voie d'amélioration, puisque la dépense d'AME s'est ralentie au second semestre 2010 (+3% par rapport au second semestre 2009) et que cette tendance paraît se poursuivre au premier semestre 2011 (+0,5%). Aussi le rapporteur général estime-t-il "que la modération de la dépense au titre de l'aide médicale d'Etat de droit commun est désormais enclenchée et qu'une réduction de cette dépense est désormais envisageable".
Enfin, l'ouverture de crédits la plus importante en volume concerne les aides personnelles au logement, avec 242 millions d'euros en AE et en CP (soit +4,6%). Ce dérapage budgétaire s'explique notamment par une dépense plus dynamique que prévu en raison d'une indexation de +1,10% au 1er janvier 2011 de l'aide au logement (au lieu d'une prévision de +0,99%), mais aussi en raison de la montée du chômage, qui se traduit par "une majoration des aides en raison de la neutralisation des ressources des bénéficiaires qu'elle entraîne pour le calcul des aides au logement, ainsi que par une augmentation du nombre de bénéficiaires de l'aide".

Jean-Noël Escudié / PCA

Références : Projet de loi de finances rectificative pour 2011, rapport fait au nom de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire, par Gilles Carrez, rapporteur général (PLF 2012, examiné en première lecture par l'Assemblée nationale du 29 novembre au 6 décembre 2011).

La prime de Noël reconduite
Ce n'est pas vraiment une surprise, mais le - faux - suspens se renouvelle chaque année. A l'occasion du lancement de la 27e campagne des Restos du Cœur, le 28 novembre à Paris, Roselyne Bachelot-Narquin a donc annoncé que la prime de Noël sera reconduite en décembre 2011. La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale a indiqué que "pour une personne seule, cela représente 150 euros, à peu près, versés dans les prochains jours et pour une famille avec deux enfants, 320 euros". Au total, environ 1,7 million de familles devraient bénéficier de cette prime, pour un coût de l'ordre de 380 millions d'euros. Il ne s'agit pas vraiment d'une surprise, puisque la mesure figure à l'article 24 du PLFR 2011, au titre du "financement des aides exceptionnelles attribuées aux allocataires du revenu de solidarité active". Comme chaque année depuis 2009, le financement en sera assuré par une reprise sur les crédits excédentaires du Fonds national des solidarités actives (FNSA).

L'IMPACT DE LA CRISE ECONOMIQUE SUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

Google Traduction

accessibilité en Europe

Google Traduction

Rapport mondial sur le handicap

Google Traduction

Grèce et handicap

Google Traduction

handicap au Danemark

Google Traduction

Accessibilité des villes - prix européen

Google Traduction

le conflit impensé du monde associatif

20111122_assoc.pdf (Objet application/pdf)

28/11/2011

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Bilan du Tour de France de l’accessibilité

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Bilan du Tour de France de l’accessibilité

Signez le manifeste pour une accessibilité pour tous | Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France

Signez le manifeste pour une accessibilité pour tous | Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Sensibilisation FAF et semaine du handicap

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Sensibilisation FAF et semaine du handicap

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Etats généraux de la déficience visuelle

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France | Etats généraux de la déficience visuelle

En tournées pour les prostitués gays | Rue89Lyon

En tournées pour les prostitués gays | Rue89Lyon

Le 1er salon virtuel du recrutement sur mobile s'ouvre aux handicapés

Le 1er salon virtuel du recrutement sur mobile s'ouvre aux handicapés

Quel montant l'employeur doit verser au titre de la contribution Agefiph ? | Actu du 22/11/2011

Quel montant l'employeur doit verser au titre de la contribution Agefiph ? | Actu du 22/11/2011

La santé « rapporte » plus à l'’économie plus que l’'hôtellerie-restauration et le BTP

La maison de l'autonomie - le portail internet de la gérontologie et du handicap - La sante rapporte- miroir social

Le courrier des maires - Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie: "Un budget en trompe l'oeil"

Le courrier des maires - Associations - Actualité - Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie: "Un budget en trompe l'oeil"

Le bénévolat, miroir du travail ?

20111128_recension-maud-simonet.pdf (Objet application/pdf)

"Stop au sida" : Après le slogan, le programme ! | www.aides.org

"Stop au sida" : Après le slogan, le programme ! | www.aides.org

Etrangers malades : l'ARS sera mieux encadrée | www.aides.org

Etrangers malades : l'ARS sera mieux encadrée | www.aides.org

Autobiographie d'une combattante | www.aides.org

Autobiographie d'une combattante | www.aides.org

La Semaine de la Prévention revient ! | www.aides.org

La Semaine de la Prévention revient ! | www.aides.org

Employeur face au handicap : quelques vérités ? - Handicap.fr

Employeur face au handicap : quelques vérités ? - Handicap.fr

A quand une circonscription réservée aux handicapés ? | Rue89

A quand une circonscription réservée aux handicapés ? | Rue89

Handicap : La peinture ON/OFF transforme vos murs en un interrupteur géant (vidéo) | HANDIMOBILITY

Handicap : La peinture ON/OFF transforme vos murs en un interrupteur géant (vidéo) | HANDIMOBILITY

La diète fait fondre le cœur des diabétiques obèses | Le Quotidien du Medecin

La diète fait fondre le cœur des diabétiques obèses | Le Quotidien du Medecin

Xavier Bertrand confirme la hausse du numerus clausus en 2012 | Le Quotidien du Medecin

Xavier Bertrand confirme la hausse du numerus clausus en 2012 | Le Quotidien du Medecin

Privés de sorties ! - Libération

Privés de sorties ! - Libération

Sécurité sociale : les fraudeurs ne sont pas ceux qu'on croit - Santé : LaDépêche.fr

Sécurité sociale : les fraudeurs ne sont pas ceux qu'on croit - Santé : LaDépêche.fr

Implants mammaires : deux nouveaux cas de complications - Société - Nouvelobs.com

Implants mammaires : deux nouveaux cas de complications - Société - Nouvelobs.com

CARTE. Le nouveau palmarès des hôpitaux et cliniques - Société - Nouvelobs.com

CARTE. Le nouveau palmarès des hôpitaux et cliniques - Société - Nouvelobs.com

La Gazette Santé Social - La nouvelle procédure d'autorisation par appel à projet encore en apprentissage

La Gazette Santé Social - Actualité - L'actu - La nouvelle procédure d'autorisation par appel à projet encore en apprentissage

La Gazette Santé Social - Actualité - L'actu - 15.000 places d'hébergement pour l'hiver et des "médecins retraités réservistes" annonce Benoist Apparu

La Gazette Santé Social - Actualité - L'actu - 15.000 places d'hébergement pour l'hiver et des "médecins retraités réservistes" annonce Benoist Apparu
très insuffisant : et Sarko qui promettait qu'il n'y aurait plus de SDF alors qu'il y en a de plus en plus

La Gazette Santé Social - Etude sur la rapidité et l'efficacité des tests de depistage du sida - InVS

La Gazette Santé Social - Actualité - Veille documentaire - Etude sur la rapidité et l'efficacité des tests de depistage du sida - InVS

27/11/2011

Handicapé oui, mais chef d'entreprise aussi ! | Atlantico

Handicapé oui, mais chef d'entreprise aussi ! | Atlantico

Samuel Landier, handicapé et candidat aux législatives à Nantes - le Plus

Samuel Landier, handicapé et candidat aux législatives à Nantes - le Plus
le PS ,son parti, a pas l'air content ...

Un handicapé en fauteuil tué dans une collision - Toulouse : LaDépêche.fr

Un handicapé en fauteuil tué dans une collision - Toulouse : LaDépêche.fr
ça fait froid dans le dos ....

Pression au travail, manque d'argent : ces patients qui refusent les arrêts-maladie - LeMonde.fr

Pression au travail, manque d'argent : ces patients qui refusent les arrêts-maladie - LeMonde.fr
eh oui, ils existent et j'en ai fait partie autrefois ce qui a considérablement aggravé mon état

La bombe à retardement des RTT à l’hôpital

La bombe à retardement des RTT à l’hôpital

L'Afssaps renonce à promouvoir une ex-experte de Servier - LeMonde.fr

L'Afssaps renonce à promouvoir une ex-experte de Servier - LeMonde.fr
ils ont quand même essayé !

Semaine de la sécurité des patients, du 21 au 25 novembre 2011 : « engageons-nous pour des soins plus sûrs » - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Semaine de la sécurité des patients, du 21 au 25 novembre 2011 : « engageons-nous pour des soins plus sûrs » - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)
contradictoire avec la volonté de baisser les effectifs dans les hôpitaux : on marche vraiment sur la tête !

L’état de santé de la population en France - Rapport 2011 - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

L’état de santé de la population en France - Rapport 2011 - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)
vous allez voir qu'on va nous annoncer une amélioration grâce au décret qui modifier la prise en compte des TMS

Troubles musculo-squelettiques : Les futurs « bon chiffres » du gouvernement ?

Troubles musculo-squelettiques : Les futurs « bon chiffres » du gouvernement ?
encore une manip bien dégueulasse du gouvernement

Indemnisation des victimes du travail. La France qui se lève tôt devra encore attendre !

Indemnisation des victimes du travail. La France qui se lève tôt devra encore attendre !
bien dit !

L'action sanitaire et sociale des CPAM : un filet face au désengagement de l'Assurance maladie

« L'action sanitaire et sociale des CPAM : un filet face au désengagement de l'Assurance maladie ? »
23/11/11 - Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), la FNATH et l'UNAF ont consacré une conférence de presse commune le 22 novembre 2011 à l'action sanitaire et sociale de l'Assurance maladie. Celle-ci désigne les aides versées et les actions menées par les organismes d'Assurance maladie, subsidiairement aux dispositifs légaux en vigueur. Cette action est traditionnellement justifiée par l'inévitable inadaptation des règles générales régissant les prestations légales à la complexité des cas individuels, voire par les iniquités que ces règles générales peuvent engendrer.
L'enquête interassociative CISS-FNATH-UNAF présentée à cette occasion avait pour objectif de mieux percevoir la sociologie des demandeurs d'aides et la typologie des demandes. Le profil du demandeur d'aide se dessine en suivant des traits caractéristiques des populations précarisées : des personnes seules, plus souvent des femmes que des hommes, disposant souvent de revenus faibles (inférieurs au seuil de pauvreté, bénéficiaires de minima sociaux…), avec une part importante de retraités dans certains départements. Concernant la typologie des aides, l'enquête du CISS fournit quelques principaux enseignements : les budgets du fonds chargé de financer l'action sanitaire et sociale baissent depuis 2005 (660 millions d'euros) jusqu'à aujourd'hui (250 millions prévus en 2011), mais une part importante de cette baisse est liée à des transferts de prise en charge (prévention sanitaire, ticket modérateur pour les ALD 31-32) vers d'autres fonds ou organismes ; un taux national moyen d'utilisation des fonds alloués est assez irrégulier et depuis longtemps éloigné des 100 % (près de 15 % des crédits ne sont pas utilisés en moyenne) ; il existe une grande hétérogénéité des politiques d'action sanitaire et sociale selon les CPAM. L'enquête permet au CISS de tirer certaines conclusions qui interrogeront également le lien entre les mesures de désengagement de l'Assurance maladie et le rôle de son action sanitaire et sociale, qui consacre une part grandissante du budget à l'aide à l'accession d'une complémentaire pour les personnes non éligibles à l'ACS.
La conférence de presse a également été l'occasion d'une présentation des résultats d'un sondage exclusif réalisé par l'institut Viavoice sur l'impact des mesures de rigueur sur l'accès aux soins. Le second plan de rigueur ne laisse pas indifférent les Français sur le plan de la santé. 48 % d'entre eux estiment que les mesures annoncées risquent de représenter un frein pour l'accès aux soins dans les prochains mois (55 % des 50-64 ans). Autre enseignement de l'enquête, d'une façon générale, les personnes interrogées demeurent mal informées de l'existence d'aides exceptionnelles proposées par les CPAM pour les patients ayant des difficultés d'accès aux soins (74 %)
Les trois associations estiment qu'une "autre orientation est nécessaire". Elles préconisent de fixer l'objectif du droit à la complémentaire santé pour tous garantissant l'accès à un panier de soins de qualité, d'imposer la transparence totale sur la qualité et la composition des prix des appareillages et dispositifs médicaux, en particulier dentaires, optiques et auditifs, de façon à en faire baisser les coûts, d'harmoniser les conditions d'éligibilité (ressources et charges des demandeurs) aux aides attribuées par les commissions d'action sanitaire et sociale des CPAM et de mieux faire connaître l'existence de ces aides aux publics potentiellement bénéficiaires.
> Dossier de presse (47 pages), propositions et résultats du sondage de l'institut Viavoice "Impact des mesures de rigueur sur l'accès aux soins" :
http://www.leciss.org/sites/default/files/actualites/111122_Action-Sanitaire-Sociale-CPAM-dossier-propositions-sondage.pdf

Cafés, hôtels, restaurants et discothèques : réussir l’accessibilité - Ministère du Développement durable

Cafés, hôtels, restaurants et discothèques : réussir l’accessibilité - Ministère du Développement durable

Les RTT, un dossier en souffrance pour les personnels des hôpitaux - LeMonde.fr

Les RTT, un dossier en souffrance pour les personnels des hôpitaux - LeMonde.fr

Quand propriétaire rime avec solidaire - Viva le journal

Quand propriétaire rime avec solidaire - Viva le journal

Indemnités journalières : le gouvernement renonce au quatrième jour de carence dans le privé - Viva le journal

Indemnités journalières : le gouvernement renonce au quatrième jour de carence dans le privé - Viva le journal

Le SITE DE LA PERSONNE HANDICAPEE - La REVUE DE PRESSE SPECIALISE DU HANDICAP

Le SITE DE LA PERSONNE HANDICAPEE - La REVUE DE PRESSE SPECIALISE DU HANDICAP

Les riverains d'antennes-relais souffrent d'acouphènes et de troubles du sommeil - Viva le journal

Les riverains d'antennes-relais souffrent d'acouphènes et de troubles du sommeil - Viva le journal

AgevillagePro: Maisons de retraite, Personnes âgées : L'Essonne va créer des maisons de retraite à 60 euros par jour

AgevillagePro: Maisons de retraite, Personnes âgées : L'Essonne va créer des maisons de retraite à 60 euros par jour
bonne initiative mais on peut regretter que les moyens ne soient pas plutôt consacrés à un service public d'aide au maintien à domicile

Délinquants sexuels et récidive : les experts dépassés ? - Destination Santé

Délinquants sexuels et récidive : les experts dépassés ? - Destination Santé

Téléthon : La pharmacogénétique des maladies du muscle

Téléthon : La pharmacogénétique des maladies du muscle

Un nouveau plan contre le mauvais usage des antibiotiques - Viva le journal

Un nouveau plan contre le mauvais usage des antibiotiques - Viva le journal
il faut vraiment s'attaquer à l'utilisation des antibios dans les élevages industriels où ils n'ont pas lieu d'être utilisé : revenons à une agriculture non industrielle !

Formation des soignants en pharmacovigilance : une initiative exceptionnelle de Prescrire'', 18 novembre 2011

Prescrire - Tous les articles en Une ''Formation des soignants en pharmacovigilance : une initiative exceptionnelle de Prescrire'', 18 novembre 2011

VIH/SIDA : les signes d’espoir se multiplient - Destination Santé

VIH/SIDA : les signes d’espoir se multiplient - Destination Santé

Placer l’accessibilité numérique au cœur des systèmes d’information6e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

Description générale - Placer l’accessibilité numérique au cœur des systèmes d’information6e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

Quand le mercure "plombe" les dents - Société - Nouvelobs.com

Quand le mercure "plombe" les dents - Société - Nouvelobs.com

VIDEO. "Il est inutile de stériliser les biberons dans les maternités" - Société - Nouvelobs.com

VIDEO. "Il est inutile de stériliser les biberons dans les maternités" - Société - Nouvelobs.com

26/11/2011

Sécurité sanitaire : l'Assemblée refuse les changements votés par le Sénat sur le contrôle des médicaments - Lagazette.fr

Sécurité sanitaire : l'Assemblée refuse les changements votés par le Sénat sur le contrôle des médicaments - Lagazette.fr

Budget de la CNSA : à peine voté et bientôt modifié - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

Budget de la CNSA : à peine voté et bientôt modifié - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

Le conseil d'administration de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie a adopté son budget prévisionnel pour 2012, en hausse de 3,8%. Les représentants des départements ne l'ont pas approuvé. Ce budget va de toute façon faire l'objet d'ajustements.

Le conseil d'administration de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a adopté, le 15 novembre, son budget prévisionnel pour 2012. Celui-ci atteint un total de 20,501 milliards d'euros, soit une progression de 3,8% par rapport au budget primitif 2011. Sur ce total, 17,633 milliards d'euros iront au fonctionnement des établissements et services médicosociaux, 1,652 milliard à la contribution de la CNSA aux dépenses d'allocation personnalisée d'autonomie (ce qui ne couvrirait plus que 29% de la dépense des départements, dans l'hypothèse d'une progression des dépenses de 4%), 1,56 milliard à la contribution aux dépenses de prestation de compensation du handicap (35% de la dépense des départements), 60 millions au fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées, 71,8 millions au financement des actions innovantes et au renforcement de la professionnalisation des métiers de service et, enfin, 48 millions au financement du plan d'aide à l'investissement (PAI) pour la création ou la modernisation des établissements et services médicosociaux.
Les administrateurs ont peut-être été sensibles à l'effort que représente une progression globale de 3,8% dans un contexte de rigueur particulièrement sévère, car le BP 2012 n'a finalement suscité que peu d'opposition au moment du vote. Les membres du GR31 - groupe d'administrateurs rassemblant principalement les représentants des gestionnaires d'établissements et les syndicats de salariés - se sont ainsi contentés de s'abstenir, alors qu'ils avaient voté contre le BP 2011 (voir notre article ci-contre du 21 octobre 2010). Les seuls opposants résolus ont été les trois représentants des départements, dont l'un s'est abstenu, tandis que les deux autres votaient contre. Une façon de contester la répartition - jugée déséquilibrée - des fonds résultant de la contribution de solidarité pour l'autonomie (CSA). Les intéressés estiment en effet que cette répartition fait la part trop belle au financement des établissements et services médicosociaux, au détriment de la couverture des prestations individuelles, autrement dit la contribution de la CNSA aux dépenses d'allocation personnalisée d'autonomie (APA) et de prestation de compensation du handicap (PCH) assumées par les départements.
L'abstention du GR 31 ne vaut cependant pas quitus. Le groupe a en effet "fait part de son mécontentement vis-à-vis de la non réalisation, à ce jour, de certains objectifs du plan Solidarité grand âge et du plan Alzheimer et du maintien de la convergence tarifaire dans les établissements pour personnes âgées". Il s'est également inquiété de la "faible progression du sous-objectif de l'Ondam médico-social [Objectif national des dépenses d'assurance maladie, Ndlr] personnes handicapées (+2,1%)", contre 6,3% pour les personnes âgées. En revanche, le GR 31 a "salué les avancées que représentent la hausse des crédits destinés au financement du renforcement des personnels médicaux dans les établissements et services pour personnes âgées et le vote de crédits de restructuration pour les services d'aide à domicile".
Un bémol toutefois à ce passage en douceur du BP 2012 : ce budget est déjà dépassé. En effet, les représentants de l'Etat ont indiqué en séance que son montant fera l'objet d'un ajustement par le biais d'une décision modificative, "afin de tenir compte du projet de loi de financement de la sécurité sociale rectificatif annoncé par le gouvernement qui comportera des économies à réaliser sur l'Ondam médicosocial". De leur côté, les recettes propres de la CNSA (CSA et fraction de la CSG, qui représentent environ 18 % des recettes) seront réévaluées en fonction du ralentissement de la croissance du produit intérieur brut. La décision modificative sera présentée lors d'un conseil extraordinaire en février 2012.

Jean-Noël Escudié / PCA

CMU-C : des restes à charge peu nombreux, mais parfois importants - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

CMU-C : des restes à charge peu nombreux, mais parfois importants - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) publie une étude sur "Le reste à charge des personnes bénéficiant de la CMU-C en 2010". Dans le débat récurrent sur l'accès et la renonciation aux soins (voir nos articles ci-contre), cette étude apporte un éclairage intéressant. D'un côté, elle démontre que la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) a sans aucun doute possible amélioré la couverture santé de ses quatre millions de bénéficiaires. Ceci est d'autant plus vrai que ses bénéficiaires sont dispensés de l'avance de frais et exonérés de la participation forfaitaire de un euro sur les actes médicaux et analyses de laboratoire, ainsi que des franchises médicales sur les dépenses de médicaments, de transport et de soins infirmiers. De plus, les professionnels de santé sont tenus - sauf exigence particulière du patient non liée à un motif médical - de pratiquer les tarifs opposables. Autant de facteurs qui limitent les restes à charge.
Le résultat se lit dans les statistiques de la Cnam. Ainsi, 74% des bénéficiaires de la CMU-C qui ont fait appel au système de santé en 2010 n'ont eu aucun reste à charge ; 85% d'entre eux ont eu moins de 10 euros à débourser sur l'année (soit moins d'un euro par mois) et 95% moins de 65 euros, soit cinq euros par mois. En moyenne, les restes à charge des bénéficiaires de la CMUC sont de 1,8% de la dépense de soins, dont 2,1% en médecine de ville, 0,6% en hospitalisation privée et un taux quasi-nul en hospitalisation publique. Si les restes à charge significatifs sont donc très rares, ils peuvent en revanche être importants. Ainsi, 5% des bénéficiaires de la CMU-C ont un reste à charge annuel moyen de 270 euros et 1% un reste à charge moyen de 690 euros.
Différents facteurs peuvent expliquer ces situations particulières. Les 26% de bénéficiaires ayant eu au moins un euro de reste à charge en 2010 présentent en effet un profil spécifique. Ils sont en moyenne plus âgés, avec 33% de plus de 40 ans, contre 25% pour les personnes sans reste à charge. Le taux de bénéficiaires ayant au moins un euro de reste à charge croît ainsi de façon quasi linéaire avec l'âge, pour atteindre 38% chez les plus de 60 ans. La consommation de soins est en effet très liée à la progression de l'âge, accroissant le risque d'avoir un reste à charge. Parmi les personnes avec un reste à charge, figurent ainsi près de 13% de patients en ALD (affections de longue durée), contre une moyenne de 9,4%. Leur consommation de soins est également plus importante, avec une dépense annuelle moyenne de 1.562 euros, contre 785 euros. Ces proportions montent encore si l'on s'en tient au seul dernier décile (les 10% de bénéficiaires présentant le plus fort reste à charge) : elles comptent en effet 46% de plus de 40 ans et 18% de patients en ALD.
Le second facteur explicatif des restes à charge tient à la nature des soins pris en charge. Si le reste à charge moyen est de 1,8% de la dépense, ce chiffre monte à 18,2% pour les audioprothèses et à 46,3% pour l'optique. Des soins qui sont, eux aussi, très corrélés à l'âge.

Jean-Noël Escudié / PCA

Le cinéma, presqu'intouchable pour les handicapés | Slate

Le cinéma, presqu'intouchable pour les handicapés | Slate

Handicap : « Tactiles & Moi » une journée pour faire le point | IDBOOX

Handicap : « Tactiles & Moi » une journée pour faire le point | IDBOOX

Rencontres Ville et Handicap- 1 au 3 déc - Toulouse

Lire - toulouse.fr

Inauguration de l’exposition « Handicap Dépendance », jeudi 24 novembre 2011 - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Inauguration de l’exposition « Handicap Dépendance », jeudi 24 novembre 2011 - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

« Parents d'un handicapé, le succès d'“Intouchables” nous inquiète » | Rue89

« Parents d'un handicapé, le succès d'“Intouchables” nous inquiète » | Rue89

« Malade, je me retrouve à vivre sans sexualité, à 25 ans » | Rue69

« Malade, je me retrouve à vivre sans sexualité, à 25 ans » | Rue69

Amants des animaux, attention à votre pénis - LeMonde.fr

Amants des animaux, attention à votre pénis - LeMonde.fr

Prothèses mammaires : "le risque de lymphome existe mais il est faible" - Société - Nouvelobs.com

Prothèses mammaires : "le risque de lymphome existe mais il est faible" - Société - Nouvelobs.com

le handicap des bons sentiments

Le nouvel Economiste 1590 du jeudi 24 novembre 2011 Cahier Politique, Economie, Social

Mon père nous battait, je l'aimais quand même - le Plus

Mon père nous battait, je l'aimais quand même - le Plus

Aidez Christelle à partir en Egypte ! : Faire Face

Aidez Christelle à partir en Egypte ! : Faire Face

L'APF relance sa campagne institutionnelle pour une société inclusive : Faire Face

L'APF relance sa campagne institutionnelle pour une société inclusive : Faire Face

Ce soir, mardi 22 novembre, sur France 2, un portrait des deux hommes qui ont inspiré les réalisateurs du film Intouchables : Faire Face

Ce soir, mardi 22 novembre, sur France 2, un portrait des deux hommes qui ont inspiré les réalisateurs du film Intouchables : Faire Face

Seine-et-Marne : un chauffeur de bus licencié pour avoir aidé un homme handicapé : Faire Face

Seine-et-Marne : un chauffeur de bus licencié pour avoir aidé un homme handicapé : Faire Face

Winter, le dauphin, un autre "Intouchable" ? : Faire Face

Winter, le dauphin, un autre "Intouchable" ? : Faire Face

Santé : le gouvernement renonce à l'instauration d'une 4e journée de carence : Faire Face

Santé : le gouvernement renonce à l'instauration d'une 4e journée de carence : Faire Face

Damien Seguin et Yoann Richomme sur le podium de la 10e Transat Jacques Vabre : Faire Face

Damien Seguin et Yoann Richomme sur le podium de la 10e Transat Jacques Vabre : Faire Face

Handicap et assistance sexuelle : « Etre privé de sexualité, un vrai tourment » | Rue69

Handicap et assistance sexuelle : « Etre privé de sexualité, un vrai tourment » | Rue69

25/11/2011

Emploi : le handicap, atout ou contrainte ? - Handicap.fr

Emploi : le handicap, atout ou contrainte ? - Handicap.fr

Abus sexuels: les handicapés doivent être mieux protégés: Actu - Actu - Le Matin

Abus sexuels: les handicapés doivent être mieux protégés: Actu - Actu - Le Matin

l'Espace Datapresse - DES PARRAINS POUR LES ÉTUDIANTS HANDICAPÉS

l'Espace Datapresse - DES PARRAINS POUR LES ÉTUDIANTS HANDICAPÉS

NutriNet-Santé : les 18-25 ans dédaignent les conseils | Le Quotidien du Medecin

NutriNet-Santé : les 18-25 ans dédaignent les conseils | Le Quotidien du Medecin

Un stimulateur du XII pour traiter les apnées du sommeil | Le Quotidien du Medecin

Un stimulateur du XII pour traiter les apnées du sommeil | Le Quotidien du Medecin

L’indication de la pholcodine est maintenue dans les toux | Le Quotidien du Medecin

L’indication de la pholcodine est maintenue dans les toux | Le Quotidien du Medecin

Implants mammaires : une plainte pour "homicide involontaire" - Société - Nouvelobs.com

Implants mammaires : une plainte pour "homicide involontaire" - Société - Nouvelobs.com

Projet de loi "Médicament" : un texte examiné "trop vite" selon les acteurs

La Gazette Santé Social

"La loi sur le médicament, une véritable avancée" selon Irène Frachon

La Gazette Santé Social
je la trouve un petit peu trop optimiste

La Gazette santé social - L'essentiel sur... - Sécurité sanitaire : la France a-t-elle le courage de ses ambitions?

La Gazette santé social - L'essentiel sur... - Sécurité sanitaire : la France a-t-elle le courage de ses ambitions?

SDF : après le « chasse-pauvre » du XIXe siècle, l'arrêté anti-mendicité | Rue89

SDF : après le « chasse-pauvre » du XIXe siècle, l'arrêté anti-mendicité | Rue89

Handicap : Un bras humain contrôlé à partir d'un robot par des impulsions électriques (vidéo) | HANDIMOBILITY

Handicap : Un bras humain contrôlé à partir d'un robot par des impulsions électriques (vidéo) | HANDIMOBILITY

Handicap et marketing : pas très sexy la pub ! - Handicap.fr

Handicap et marketing : pas très sexy la pub ! - Handicap.fr

Stress post-traumatique : la thérapie se déroule pendant le sommeil | Le Quotidien du Medecin

Stress post-traumatique : la thérapie se déroule pendant le sommeil | Le Quotidien du Medecin

Implants mammaires PIP : un premier décès, mais non attribuable | Le Quotidien du Medecin

Implants mammaires PIP : un premier décès, mais non attribuable | Le Quotidien du Medecin

24/11/2011

Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ? - Agriculture - Basta !

Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ? - Agriculture - Basta !
bonne alimentation = santé

Le laboratoire Merck et «les valises de biftons» - Libération

Le laboratoire Merck et «les valises de biftons» - Libération

(Re)plongez au coeur des Rencontres Femmes Séropositives en Action | www.aides.org

(Re)plongez au coeur des Rencontres Femmes Séropositives en Action | www.aides.org

Le Sénat rejette le projet de budget de la sécurité sociale - Social - Nouvelobs.com

Le Sénat rejette le projet de budget de la sécurité sociale - Social - Nouvelobs.com

Hôpitaux et cliniques : le palmarès 2011 du "Nouvel Observateur" - Société - Nouvelobs.com

Hôpitaux et cliniques : le palmarès 2011 du "Nouvel Observateur" - Société - Nouvelobs.com
à prendre avec des pincettes malgré tout

"Jacqator", la campagne kitsch de la Sécu contre la fraude - Société - Nouvelobs.com

"Jacqator", la campagne kitsch de la Sécu contre la fraude - Société - Nouvelobs.com
vraiment n'importe quoi

Un spectacle sans illusion

Handicap, tutelle, loi sur le handicap - Actualités - Forum - Tessolidaire

N° 3920 - Rapport d'information de Mme Marianne Dubois déposé par la délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le genre et la dépendance

N° 3920 - Rapport d'information de Mme Marianne Dubois déposé par la délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le genre et la dépendance

Le CDH soutient « Le Mur »

Lettre d'information du réseau Handicap - Economie solidaire et sociale - Tessolidaire
et moi aussi !

Le HCSP recommande la poursuite de la vaccination contre HPV | Le Quotidien du Medecin

Le HCSP recommande la poursuite de la vaccination contre HPV | Le Quotidien du Medecin
Le Gardasil, contesté, prochain scandale de santé publique ???

Claudy LEBRETON/CNSA : les départements de France dénoncent un budget en trompe l'oeil

News Press - Communiqué

23/11/2011

« Black Blood » : un film chinois s'attaque au scandale du sang contaminé | Rue89

« Black Blood » : un film chinois s'attaque au scandale du sang contaminé | Rue89

Médicaments Déremboursements en série - UFC Que Choisir

Médicaments Déremboursements en série - UFC Que Choisir

Handicap et parentalité. Le cas de l’autisme. Cette

Communication_RT_19.pdf (Objet application/pdf)

Des cas sporadiques de grippe A et B | Le Quotidien du Medecin

Des cas sporadiques de grippe A et B | Le Quotidien du Medecin

AFSSAPS : l’ex-experte de l’Isoméride chez Servier renonce à sa promotion | Le Quotidien du Medecin

AFSSAPS : l’ex-experte de l’Isoméride chez Servier renonce à sa promotion | Le Quotidien du Medecin
pourquoi elle se generait ? tout doit continuer comme avant : le seul prob pour ces gens c'est que ce soit sorti dans les médias...

Événements indésirables : un surcoût d’au moins 700 millions pour l’hôpital | Le Quotidien du Medecin

Événements indésirables : un surcoût d’au moins 700 millions pour l’hôpital | Le Quotidien du Medecin

Justice La taxe aux oubliettes ? - UFC Que Choisir

Justice La taxe aux oubliettes ? - UFC Que Choisir
"Depuis le 1er octobre 2011, une contribution pour l’aide juridique de 35 € est réclamée au justiciable pour la très grande majorité des procédures introduites devant les tribunaux judicaires et administratifs. La mesure avait été discrètement adoptée au cœur de l’été par le Parlement. Destinée à financer la réforme de la garde à vue, elle renchérit le coût d’accès à la justice, ce que l’UFC-Que Choisir a très vite déploré. La commission des finances du Sénat vient toutefois de proposer la suppression de cette taxe. "

Tout sur les nouvelles mesures Agefiph pour 2012 | HANDIMOBILITY

Tout sur les nouvelles mesures Agefiph pour 2012 | HANDIMOBILITY

Tout sur les nouvelles mesures Agefiph pour 2012 | HANDIMOBILITY

Tout sur les nouvelles mesures Agefiph pour 2012 | HANDIMOBILITY

POLEMIQUE : LE PLUS JEUNE HANDICAPE BRITANNIQUE A EU RECOURS AU SUICIDE ASSISTE EN SUISSE. | HANDIMOBILITY

POLEMIQUE : LE PLUS JEUNE HANDICAPE BRITANNIQUE A EU RECOURS AU SUICIDE ASSISTE EN SUISSE. | HANDIMOBILITY
chacun doit pouvoir choisir

Les aveugles "en danger" dans les grandes villes de France | Handicap Infos

Les aveugles "en danger" dans les grandes villes de France | Handicap Infos

Le Reflet Le ipad au secours des autistes

Le Reflet Le ipad au secours des autistes

France : le délai de prescription pour handiphobie passe de 3 mois à un an. | HANDIMOBILITY

France : le délai de prescription pour handiphobie passe de 3 mois à un an. | HANDIMOBILITY

Handicap: nouvelle campagne de l'APF - YouTube

Handicap: nouvelle campagne de l'APF - YouTube

APF : pour que le handicap n’en soit plus un - Toulouse contre les discriminations

APF : pour que le handicap n’en soit plus un - Toulouse contre les discriminations

Prescrire Campus - À Télécharger - Petit manuel de Pharmacovigilance :

Prescrire Campus - À Télécharger - Petit manuel de Pharmacovigilance : <img width="100%" src="/Docu/Images/BDsPharmacovig/FriseVIG.jpg" />
à télé charger et à utiliser par tous les médecins !

La polémique sur les antennes relais rebondit

Lettre d'information du réseau Santé - démocratie sanitaire - Tessolidaire

Semaine de la sécurité des patients, du 21 au 25 novembre 2011 : « engageons-nous pour des soins plus sûrs » - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Semaine de la sécurité des patients, du 21 au 25 novembre 2011 : « engageons-nous pour des soins plus sûrs » - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Remboursement des bénévoles : attention au travail dissimulé !

Lettre d'information du réseau Santé - démocratie sanitaire - Tessolidaire

polémique autour du vaccin Gardasil

http://www.dailymotion.com/video/xmhwbx_polemique-autour-du-vaccin-gardasil_lifestyle
http://www.dailymotion.com/video/xmhwbx_polemique-autour-du-vaccin-gardasil_lifestyle

22/11/2011

Bilan du plan santé mentale 1 : des progrès et des zones d’ombre | Le Quotidien du Medecin

Bilan du plan santé mentale 1 : des progrès et des zones d’ombre | Le Quotidien du Medecin

Handicaps congénitaux : les médecins doivent préparer à la différence | Le Quotidien du Medecin

Handicaps congénitaux : les médecins doivent préparer à la différence | Le Quotidien du Medecin

IJ : Fillon prêt à renoncer au 4e jour de carence sous conditions... | Le Quotidien du Medecin

IJ : Fillon prêt à renoncer au 4e jour de carence sous conditions... | Le Quotidien du Medecin

IRDES- renoncement aux soins : approche socio-anthropologique

Qes169.pdf (Objet application/pdf)

personnes handicapées vieillissantes : des réponses pour bien vieillir

phv20112.pdf (Objet application/pdf)

Le mode de financement des hôpitaux controversé | Informations et analyses sur les politiques publiques et la fonction publique | Acteurs publics

Le mode de financement des hôpitaux controversé | Informations et analyses sur les politiques publiques et la fonction publique | Acteurs publics

L'évaluation de la prestation de compensation du handicap : rapport à télécharger | HANDIMOBILITY

L'évaluation de la prestation de compensation du handicap : rapport à télécharger | HANDIMOBILITY

Les travailleurs handicapés en délégation à l'Elysée lundi 28 novembre, pour le droit à une véritable retraite anticipée

Les travailleurs handicapés en délégation à l'Elysée lundi 28 novembre, pour le droit à une véritable retraite anticipée

«Comment mieux se réveiller après une anesthésie générale ?» | LeFigaro.fr - Santé

«Comment mieux se réveiller après une anesthésie générale ?» | LeFigaro.fr - Santé

FLASHMOB D'ACT UP Sud-ouest le 1er déc à Toulouse

CETTE ANNEE, POUR LUTTER CONTRE LE SIDA, PARTICIPEZ AU FLASHMOB D'ACT UP Sud-ouest
Jeudi 1er décembre 2011, journée mondiale de lutte contre le sida.
Rassemblement Place du Capitole, à partir de 18h
L'action consistera à un flashmob participatif / Die-in ( le Die-in sert à représenter les morts du sida en s'allongeant par terre).
représentant un triangle rose (logo d'Act Up)
formé par des cercueils roses (qui seront fournit au début de l'action).
Rejoignez-nous tous et toutes

Airbus Industrie engage Personnes Handicapées pour ses sièges de Nantes, Saint-Nazaire et Toulouse

Mission handicap & Emploi | Airbus, a leading aircraft manufacturer

Sécurité sociale : le gouvernement attaque les malades via les arrêts maladies

Communiqué de presse d’Act Up Sud-ouest et d’Act Up Paris
mardi 22 novembre 2011
Sécurité sociale : le gouvernement attaque les malades
via les arrêts maladies
Afin d’interpeller Nicolas Sarkozy, aujourd’hui, à Toulouse et répondre à sa politique antisociale, les militant-e-s d’Act Up Sud-ouest ont occupé ce matin la CPAM de la Haute Garonne.
En prétendant vouloir ralentir la progression des arrêts maladie, le gouvernement Fillon a décidé, la semaine dernière, d’instaurer une quatrième journée de carence pour les salariés du privé et, grande première, une journée pour les fonctionnaires. Les Ministres du Travail et de la Santé, Xavier Bertrand, du Budget, Valérie Pécresse, et de la Fonction publique, François Sauvadet, ont annoncé ces mesures pour préserver le modèle social français et pour justifier la lutte contre les fraudes sociales.
Pour soutenir ces mesures, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, dirigeant de la droite sociale, Laurent Wauquiez a affirmé « si jamais vous tombez malade, cela n’a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n’est pas très responsabilisant » et « quelqu’un qui est en arrêt maladie, il faut qu’il se rende compte : tout ça, ça coûte à la sécurité sociale » et « c’est une question de principe ». Après le « responsabiliser les malades » de Mme Bachelot lors de la mise en place des franchises médicales, un Ministre du gouvernement nous ressort le couplé ignoble de la responsabilisation.
Il est urgent que le gouvernement Fillon et l’ensemble de ces ministres se rappellent à qui appartient la sécurité sociale et qu’ils relient Pierre Laroque, le « père » de la sécurité sociale : « dans la conception française, la sécurité sociale doit, non seulement donner aux travailleurs un sentiment de sécurité, mais aussi leur faire prendre conscience que cette sécurité est leur propre fait, qu’ils en ont le mérite et la responsabilité ».
Et au lieu de mentir et de montrer du doigt les assurés sociaux, considérés comme des fraudeurs, Messieurs Fillon et consorts oublient de citer le bilan 2010 de la lutte contre la fraude à la sécurité sociale, établi par la Délégation nationale à la lutte contre la fraude, au ministère du Budget qui indique que « 80% des fraudes à l’assurance maladie sont le fait des professionnels de santé eux-mêmes…..
En basant une communication sur le mensonge, Nicolas Sarkozy et son gouvernement organisent la chasse aux travailleurs malades. Et plus encore que la population en général, les personnes atteintes de maladies chroniques travaillant vont être plus pénalisées par ces mesures antisociales. Ainsi les Personnes Vivant avec le VIH, plus exposées à des maladies contagieuses (grippes, etc…) et du fait de leur traitement et de leur pathologie demandent plus souvent des arrêts maladies et seront plus lourdement pénalisées par ces dernières mesures.
Nicolas Sarkozy, pour justifier ces réformes, a déclaré « frauder, que dis-je, voler la sécurité sociale, c’est trahir la confiance de tous les Français et c’est porter un coup terrible à la belle idée nécessaire de solidarité nationale ». Le président, comme d’habitude, parle beaucoup mais l’histoire retiendra que c’est sa politique qui a mis à mal la sécurité sociale en s’attaquant à son principe de solidarité et d’égalité pour tous et toutes sur tout le territoire. Et que l’Etat est le premier « fraudeur/ voleur » de la sécurité sociale par le non versement des exonérations de charges patronales qu’il a mis en place.
Act Up Sud-ouest et Act Up Paris exigent :
- Le retrait des jours de carences sur les arrêts maladies
- La démission de Laurent Wauquiez et des excuses à l’ensemble des assurés sociaux
- Que l’Etat paye ce qu’il doit à la sécurité sociale
- Le retour aux valeurs de solidarité pour la sécurité sociale mises en place par Pierre Laroque
Contact presse : Guy MOLINIER : 06 18 41 20 99
mon comm : bien dit !